Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Evénement

14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 18:24

     C'est à une heure matinale (8h30) que le dojo Robert-Schaeffer, à Schiltigheim, a accueilli pas moins de 139 athlètes bas-rhinois (dont 36 féminines) venus chercher leur qualification pour les championnats d'Alsace qui se dérouleront le 27 mars à Colmar.

zoom

·          

      Pas le temps de rêver, il fallait être percutant ! Mickaël Mervelet, conseiller technique fédéral, ne pouvait que confirmer en analysant les premiers résultats chez les seniors masculins. Certains habitués des podiums gardent jalousement leur place, à l'image de Fabrice Schaeffer (Quatzenheim), qui démontre à nouveau sa suprématie dans la catégorie des moins de 100 kg.
 Parfois, d'autres aiment à changer l'ordre des choses. Comme Valéri Murawski (ASPTT), nouvel arrivant dans la région, qui bouscule Victor Werlé (Strasbourg), pourtant habitué aux premiers rôles chez les moins de 73 kg.
 De vieux routards conservent tranquillement leur titre, faisant enrager leurs concurrents directs. Joël Hauquin (-81 kg, Quatzenheim) a ainsi créé l'exploit en revenant sur le tatami après sept mois d'absence suite à une lésion cervicale.
 La première pensée de ce pompier professionnel de 35 ans, entraîneur de son club, va cependant à « ses » jeunes, présents hier. « Sur le podium, on a réussi à placer une bonne partie des compétiteurs. Nos jeunes filles tournent très fort, et les garçons ne déméritent pas », souligna-t-il, fièrement.
 Et d'ajouter, malicieusement : « En revanche, j'aimerais bien les voir me casser la figure. A ce moment-là, je pourrais prendre ma retraite... »

« Un jeune plein de sang ! »

      Ce côté explosif, c'est peut-être ce qui a manqué au doyen de la compétition, Christian Ciron (-90 kg). Pourtant assidu à ses entraînements bihebdomadaires au Judo-club de Strasbourg, il a trouvé plus percutant que lui dans deux de ses cinq combats. « Je suis content parce que je ne suis pas blessé, mais je suis mort. Mon dernier concurrent m'en a mis une bonne, plaisante-t-il. C'est le poids de l'âge, je suis tombé face à un jeune plein de sang ! »
 Sa prestation reste concluante, néanmoins, car soldée d'un ticket pour la prochaine étape. Pas de quoi rougir, donc, pour ce judoka de 44 ans qui a repris le chemin des entraînements depuis 2006, et obtenu sa précieuse ceinture noire le 17 octobre dernier.
 C'est une affaire de famille, aussi : « J'ai converti ma fille, qui est maintenant ceinture marron, et ma nièce, Marie-Hélène Buisson, ici présente et régulièrement sur les compétitions. Un espoir chez les filles... »

Étape par étape

      Pour certains espoirs en question, le travail commence à porter ses fruits. Lucille Klein (-48 kg), étoile montante, a su le prouver à Emmanuel Jung, initiateur du club de Quatzenheim, avec sa victoire très propre chez les féminines. Ses coaches ne tarissent d'ailleurs pas d'éloges à l'égard de cette jeune femme « à la force de caractère impressionnante, et qui possède une gnaque à toute épreuve ».
 La concernée préfère en revanche rester prudente, pour éviter que ça lui « porte la poisse », préférant se concentrer « étape par étape ». Superstition certainement partagée dans toutes les catégories, pour ceux qui auront décroché leur place au prochain rendez-vous de Colmar. Celui qui leur laisse miroiter, pourquoi pas, un sésame pour les championnats nationaux.

Lolita Pierson

Repost 0
Publié par ASMCM - dans JUDO
commenter cet article
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 14:26

Pour l’ASMCM le coût de l’inscription au Club de Judo de Strasbourg + licence auprès de la FFJ + journée à thème = 200 + 33 + 30 = 263 euros

Une partie est prise en charge par l’ASMCM selon les règles en vigueur et l’éventuelle participation du demandeur à d’autres activités sportives aussi prises en charge par l’employeur.

 

Il est possible d’avoir une séance d’essai gratuite (idéalement un mardi ou jeudi, cf plus bas). Lors de cette séance le certificat médical n’est pas imposé mais conseillé. Ensuite pour toute inscription le certificat médical est impératif. Me contacter si nécessaire pour le prêt d’un kimono lors de la séance d’essai.

 

Le premier objectif est la création de la section Judo et de fédérer les pratiquants de ce sport dans l’entreprise.

Le second, selon les personnes présentes (et vérifications règlementaires), est la constitution d’équipe(s) représentant l’entreprise lors de compétitions.

 

En seconde partie de saison les membres de la section se retrouveront (quelque soit leur club d’affiliation) un week-end lors d’une journée à thème.

 

Le club de référence est le Judo Club de Strasbourg (23 rue Vauban à Strasbourg).

En dehors des congés scolaires, trois rendez-vous hebdomadaires de 19h00 à 20h30 :

- Mardi => orienté loisir, enchainement technique et randori => pour tous les niveaux

- Jeudi => orienté loisir et technique, préparation aux Katas voire technique de défense Jujitsu => pour tous les niveaux

- Vendredi => orienté compétition => participants plus « aguerris », contexte moins propice aux débutants

 

Le site du Judo Club de Strasbourg http://jcstras.free.fr

 

 

Christian CIRON, président de la section Judo

Repost 0
Publié par ASMCM - dans JUDO
commenter cet article